Jour du dépassement (Global Footprint Network)

Depuis hier, le monde semble découvrir qu’il existe un déficit « écologique » mondial, et que chaque année, nous consommons plus de ressources écologique que ce que la terre peut produire.

Il ne s’agit pas ici uniquement de la capacité de la planète à produire des denrées alimentaires, mais également de sa capacité à en absorber et retraiter les déchets. L’impact Carbone de la production est par exemple pris en compte dans ce calcul.EOD2013_debtorinfographic_thumb

L’ONG qui publie ces résultats alarmant n’est autres que Global Footprint Network, qui n’est autre que l’ONG de laquelle j’ai déjà tirer les chiffres de l’impact « écologique » des pays.

Vivre à crédit écologique nous oblige à puiser dans les réserves naturelles (surpêche, déforestation…).

Il n’est pas nécessaire de rappeler que nous sommes seuls « maîtres » à bord, et que ce constat résulte de nos modes de  consommation!

L’article en question de Global Footprint Network:

En seulement huit mois, l’humanité consomme la totalité du budget écologique annuel de la Terre. 

Le jour du dépassement était le 20 Août. A cette date, l’humanité a épuisé le budget écologique annuel de la planète. Pour le reste de l’année, notre consommation résultera en un déficit écologique croissant qui puisera dans les stocks de ressources naturelles et augmentera l’accumulation du CO2 dans l’atmosphère

Lire la totalité de l’article sur le site Global Footprint Network