Les labels Bio

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans les différents labels Bio alimentaire, aussi ce guide peut vous fournir une aide non négligeable.

AB, Demeter, Nature et progrès, Ecocert … Derrière tous ces noms barbares se cachent en réalité des chartes de productions, des labels de certifications, ou tout simplement des organismes certificateurs. Nous allons les détaillés un par un dans les lignes suivantes. Le monde du Bio étant tellement vaste en perpétuel mouvement, l’article évoluera au fil du temps.

1. Avant de commencer:

Le label le plus couramment utilisé en France étant «Agriculture Biologique» (AB), la première partie de cet article concernera ce dernier, nous reviendrons ensuite sur les différents labels Français, puis étranger.

2. Les organismes certificateurs agréés:

Pour pouvoir parler du Label AB, il faut parler des organismes certificateurs. Le label AB est la propriété du ministère de l’agriculture française, qui l’a mis en place dans les années 1980.

Afin de faire respecter l’éthique et les principes de productions Bio, des organismes certificateurs sont présents, qui ont pour but de contrôler la filière et vérifier que les différents acteurs respectent le cahier des charge de l’agriculture Bio.

Ces organismes sont indépendants des pouvoirs publiques (si ce n’est qu’ils sont certifiés par ce dernier), et sont au nombre de 5:

Agrocert, Certipaq, Ecocert, Qualité France et SGS-ICS